1. Percevez-vous la montée de l’expertise des Français vis-à-vis de l’alimentation ?

L’expertise a énormément monté, et l’exigence a monté en parallèle. Ce qui est une très bonne chose, parce que ça signifie qu’on doit être capables aujourd’hui de valoriser des démarches vertueuses. C’est-à-dire que si on est capable d’expliquer qu’on a diminué les listes d’ingrédients, supprimé les conservateurs et que les consommateurs peuvent le vérifier, ça a plus de valeur aujourd’hui que ça n’en avait il y a peut-être cinq ou dix ans, parce que les gens regardaient moins.

On dit souvent dans les entreprises que les consommateurs sont un peu schizophrènes, qu’ils veulent des produits bio fantastiques, mais qu’ils ne sont pas prêts à les payer.

En vérité, ils sont beaucoup plus prêts qu’on ne l’imagine. Mais simplement, ils veulent qu’il y ait une forme d’engagement et de sincérité de la part de la marque et de l’entreprise ; que cela se passe sur le cœur de l’offre, avec un écart de prix raisonnable.

  1. Ressentez-vous une montée de la défiance des consommateurs envers l’industrie alimentaire ?

De notre point de vue, il y a vraiment un sujet qui tourne autour de la perte de confiance de la part des consommateurs.

On a effectivement pris le parti, sans mauvais jeu de mots, de mettre les pieds dans le plat à chaque fois qu’on le pouvait. Donc on l’a fait avec la campagne #VenezVérifier sur le surimi.

On l’a fait récemment avec une campagne sur les plats cuisinés : « Enfin un plat cuisiné qui ressemble à la photo ». C’est une façon de dire que ce n’était pas forcément le cas avant, donc on peut se dire  « C’est se tirer une balle dans le pied ». Mais les gens sont extrêmement reconnaissants quand on traite les sujets sans langue de bois et qu’on pose les vrais sujets sur la table.

On réintroduit cette notion de confiance qui est, je pense, le sujet déterminant des cinq prochaines années en marketing pour les marques de grande consommation.

Who's David Garbous ?

David Garbous est Directeur du marketing stratégique de Fleury-Michon depuis 2013. Après avoir évolué dans plusieurs grands groupes agroalimentaires (Danone, Lesieur), il a été élu « personnalité marketing de l’année 2012 ».
Il est à l’origine de l’ouvrage collectif Manifeste pour le Manger Mieux, un recueil de témoignages et d’idées inspirantes autour du thème de l’alimentation de demain.
David Garbous est également le co-initiateur de la plateforme « Réussir avec un marketing responsable » qui valorise l’intégration des enjeux du développement durable dans les offres des entreprises.

A suivre sur Twitter : @dgarbous