Questions à … Quitterie Pasquesoone, blogueuse, journaliste Lifestyle, spécialisée food & nutrition,  et auteure culinaire.

Dans cette interview exclusive pour l’Expertise Lab FOOD, Quitterie nous livre les tendances food & nutrition  qu’elle observe avec le plus d’intérêt.

Quitterie prend sa plume et détaille sa vision de ce qui bouge dans le rapport des Français à l’alimentation, des tendances qui montent, qui montent, et aussi de ce qui fait ses délices, à titre perso ! Scrollez la souricette, et sa bobinette verras, et caetera …

En quelques mots, comment devient-on blogueuse spécialisée cuisine nutrition ? D’où est née votre envie et comment l’avez-vous concrétisée ? Qu’est-ce qui vous anime au quotidien et nourrit votre intérêt pour la thématique de l’alimentation ?

Avant d’être blogueuse cuisine, je suis en fait journaliste, spécialisée effectivement en cuisine, bien-être et nutrition. J’ai commencé par un parcours assez classique avec une école de communication suivie d’études de journalisme à l’École Supérieure de Journalisme de Paris. Ensuite, la passion, le travail et l’envie ont fait le reste. Je cuisine depuis que je suis enfant. Je viens d’une famille qui adore cuisiner, manger, se régaler. À table, il ne se passe pas un repas sans que nous ne dissertions sur ce que nous avons dans notre assiette, la qualité des produits, comment améliorer telle ou telle recette…:) Avant tout, j’aime donc manger… et surtout bien manger ! Mais pour cela, il faut savoir mettre un peu la main à la pâte, s’intéresser aux produits, aller au marché, cuisiner… Cela demande de s’investir un minimum… Aussi, je suis consciente de l’importance d’une alimentation saine et équilibrée pour être en bonne santé et déborder d’énergie.

Malheureusement, il est assez effrayant de voir comment la majorité des gens s’alimentent. Heureusement, les choses sont en train d’évoluer. Des fruits, des légumes frais et de saison, de bons produits du terroir, une alimentation diversifiée, fraiche et faite maison aussi souvent que possible : ce sont les clefs ! L’idée de réaliser mon propre blog est donc venue assez naturellement, notamment à la demande de mes amis, qui me demandaient souvent de leur livrer certaines de mes recettes équilibrées et gourmandes à la fois. Completementtoquee.fr est né comme ça.

 fruits rougesQuel est le rapport des Français à l’alimentation selon vous, et comment évolue-t-il ? Manger est-il toujours associé au plaisir  et au partage, ou bien est-ce un sujet d’inquiétude et d’incertitudes ?

Nous vivons dans une société qui va toujours plus vite… Les femmes ont 1001 responsabilités, les hommes courent partout eux aussi. Résultat : on avale bien souvent n’importe quoi, sur le pouce. Et si on prenait enfin le temps de ralentir, de s’accorder du temps, pour renouer avec le plaisir de s’installer calmement à table, en famille ? Pour moi, il est temps de revenir à certaines valeurs, essentielles et si simples autrefois… Ce n’est pas toujours facile, c’est vrai, mais on peut essayer, de prendre ne serait-ce que 20 min, pour se nourrir convenablement.

Autre problème selon moi : la société est extrêmement anxiogène et les nombreux scandales alimentaires des dernières années (et ceux à venir!) ne font qu’inquiéter les consommateurs, qui ne savent plus très bien à quel saint se vouer. Je crois qu’il est urgent de retrouver des repères simples, de renouer avec une alimentation naturelle, simplement faite de produits frais et non transformés, un peu comme le faisaient sans y penser nos grands-parents. Pour cela, il faut parfois s’octroyer (un peu) plus de temps que celui de mettre une pizza du congélateur au four, mais cela vaut tellement le coup !

poisson

Quelle est votre vision des tendances alimentaires (commenter celles qui vous inspirent, au besoin en évoquer d’autres …) Quelles sont celles qui sont appelées à durer à vos yeux , au-delà de l’épiphénomène ?

En tant que journaliste, je le vois tous les jours, les tendances alimentaires, se suivent, certaines montent en flèche, d’autres déclinent. Il y a à boire et à manger, c’est vraiment le cas de le dire. La tendance la plus forte du moment, celle qui devrait s’inscrire dans la durée est celle du bio, à condition toutefois que ce bio soit cohérent avec son ADN même, qu’il ne vienne pas des 4 coins du monde et soit produit de façon trop industrielle. Je crois donc aussi beaucoup aux tendances du locavorisme et du home-made. Comme je vous le disais, les consommateurs veulent renouer avec une alimentation simple et saine, aussi facilement que possible. Exit donc les pesticides à tout va, le trop industrialisé, les produits allégés (souvent lavés de leurs vertus) et les multinationales, aujourd’hui concurrencées par des PME proposant des produits à chaine courte. Des pommes du Limousin sans pesticides, une côte de porc fermier élevé dans les règles de l’Art, des fromages de chèvre AOP, une baguette de pain au levain traditionnel : voilà les produits auxquels je crois pour l’avenir. Je ne tourne pas non plus le dos à l’industriel, bien pratique parfois ! Mais il est important de savoir choisir ses produits, ce que l’on consomme. Je pense aussi que le végétal est l’avenir.

Nous consommons trop de viande, ce qui n’est bon ni pour notre santé, ni pour notre planète. Je ne pense pas que la planète va devenir végétarienne ou vegan pour autant et j’adore la viande (la bonne!), mais le flexitarisme me semble intéressant, et porteur de belles valeurs pour l’avenir.

soupe

Et pour mieux connaître la gourmande qui préside à votre blog, parlez-nous de :

Votre plat préféré : impossible de n’en citer qu’un ! La variété culinaire dans le monde est tellement vaste ! J’aime aussi bien me régaler d’un hachis parmentier réalisé avec de la viande fermière, qu’un plat de pâtes tout simple avec un coulis de tomate maison et du basilic frais. J’aime et je raffole des légumes et des fruits frais. Une salade de fruits (s’ils sont bons) me régale tout autant qu’une poêlée de courgettes (coupées en spaghettis par exemple) revenus à l’huile d’olive et servis avec du persil frais. Mon péché mignon : le pain, le fromage et le vin rouge. Une passion !

Le plat / la saveur de votre enfance : celui de la variété. J’ai la chance d’avoir été élevée par  des parents qui cuisinent, vont au marché, passent du temps à table. Je n’ai jamais été habituée à boire des sodas ou manger des bonbons qu’en dehors de la maison. Ce sont des bases solides pour une alimentation saine tout au long de la vie.

Que vous a-t-on transmis de plus précieux en matière de cuisine / de nutrition ?

Celui d’écouter ses sensations de faim, de satiété, et de manger doucement. On me demande souvent : comment fais-tu pour ne pas prendre de poids avec ton travail ? En fait, j’en prends seulement si je mange trop vite, sans écouter les signaux subtils de mon corps, qui sait très bien quand il a eu assez. Ce n’est pas toujours facile mais ça marche. La privation est aussi très néfaste. Il ne faut pas se priver, sous peine de grandes frustrations, elles-mêmes sources de nombreux déséquilibres.

Côté food, vous fuyez …

Les produits chimiques, les pesticides, les conservateurs, les arômes artificiels … Je déteste aussi par-dessus tout ce qui n’a pas de goût … Prenez un moelleux au chocolat bas de gamme ; acheté au rayon biscuit d’un supermarché. Il contient plus de sucre que de chocolat et son goût n’a plus rien à voir avec celui du chocolat. Le problème : certaines personnes y sont tellement habituées, qu’elles ne se rendent même plus compte du décalage. Ce que je trouve dramatique. Mieux vaut en manger moins souvent mais se faire plaisir chez un bon pâtissier. Sinon, un vrai bon gâteau au chocolat est si vite préparé !

gauffres

Côté food, vous préférez …

Ma règle d’or pour choisir un produit : Je privilégie les listes d’ingrédients courtes, voire très courtes. Je vais au marché,  je pars d’une base de légumes, de fruits, de céréales… et ensuite (et seulement ensuite) je compose autour. Je ne me dis pas : qu’est-ce que je vais faire avec ce poulet… des courgettes ? Mais qu’est-ce que je vais faire avec ces courgettes… du poulet ? Cela n’a l’air de rien, mais ça peut faire une grande différence ! Enfin et surtout, il faut se faire plaisir : manger doit être un moment vraiment agréable !

Côté food, votre révélation de l’année 2016 ?

Aucune en particulier. Je n’attends pas d’innovation ou d’invention côté food… plutôt un retour en arrière 🙂

Côté food, ce que vous espérez pour 2017 ?

J’espère l’avancée de la naturalité et de la simplicité. Et toujours plus de saveurs !

Et pour 2026 ?

Pourquoi pas des potagers sur tous les toits de Paris ? Ce serait le rêve non ?

Et pour finir … vos résolutions food pour 2017 ?

Continuer à prendre du plaisir dans ma façon de me nourrir, tout en respectant ma santé, en étant exigeante avec la qualité des produits. Un petit bébé arrivera en juillet alors le temps pour cuisiner sera sans doute plus difficile à trouver. Mais je crois qu’avec une bonne organisation tout est possible et il est possible de faire simple, bon et sain. C’est mon challenge food de l’année !

Bébé

Who's Quitterie ?

Quitterie est journaliste Art de vivre depuis 10 ans, spécialisée food et nutrition. Également auteure culinaire, elle collabore notamment avec de nombreux magazines (Vital Food, Top Santé), des agences de communication, des interprofessions et de nombreuses marques. Elle tient également des chroniques cuisine et nutrition sur les chaines Eurosport et MCS Bien-être. Quitterie est enfin l’auteur du blog Complètement toquée.

Retrouvez Quitterie sur :

Instagram : Quitterie Pasquesoone

Twitter : QuitteriePasquesoone

Facebook : Quitterie Pasquesooone

Ses derniers ouvrages sur : Amazon

Crédit photo to @TGonzales et @MCS Bien être