Le salon de l’électronique grand public de Las Vegas (CES) est sans aucun doute le lieu incontournable pour découvrir les prochaines technologies qui forgent notre futur. Ce salon international a ouvert ses portes cette année du 5 au 8 janvier 2017 pour sa 50ième édition.

C’est à cette occasion que la marque californienne Faraday Future en a profité pour présenter son prochain modèle révolutionnaire, déjà référence dans le haut de gamme : la FF91, surnommée le véhicule électrique le plus rapide du monde.

Ses performances sont inégalées

5m de long sur 3m de large, le véhicule garanti un first class confort tout en offrant un design futuriste aux acheteurs. Le véhicule se veut hyperconnecté : 13 radars, 12 capteurs ultrasonics et 10 caméras ultra HD sur la totalité du véhicule pour remplacer les miroirs sur les rétroviseurs. Finis les poignets de portes, l’ouverture de celles-ci se fera via une reconnaissance faciale qui remplacera aussi les clés de démarrage. Le véhicule possède en plus de nombreux écrans qui permettront la qualité et la facilité de la conduite.

De plus, l’Hypercar 100% électrique promet des performances de pointe. Grâce à une puissance motrice de 1050 ch et à un châssis unique, le véhicule peut atteindre le 0 a 100km/h en 2,39 secondes ! La Faraday Future 91 se révèle ainsi plus rapide que ses concurrents Tesla et Lamborghini.

Enfin, Faraday Future s’est aussi attaqué à la plus grande problématique des véhicules électriques soit l’autonomie des batteries. Elle permet ainsi à son nouveau Sport Utility Véhicule d’être semi-autonome et de tenir jusqu’à 600km. En effet, cette hypercar nous promet des performances uniques. Des performances entre autre dues à la légèreté du véhicule, son angle plus ouvert que les 60° des V12 actuels de la marque et son nouveau système inspiré par les KERS de la F1 lui permettant une extension de 80ch. L’agencement mécanique de l’AM-RB est monté dans une optique d’abaissement du centre de gravité afin d’être le plus bas possible. Ainsi, la voiture devrait afficher 1 000ch.

Dotée d’une boîte séquentielle à simple embrayage, sa légèreté est donc amplifiée : un poids d’environ une tonne est annoncé. Selon Marek Reichman, chef du design de la marque, le faible poids de la voiture permettrait de limiter les assistances électroniques comme celle de la direction afin de permettre un ressenti plus direct. Ce futur modèle, unique en son genre, permet  une conduite facilitée ainsi qu’une accessibilité aisée pour le conducteur, quel que soit son gabarit. Sont également annoncées des caméras en remplacement des rétroviseurs extérieurs, en fonction de l’évolution de la législation, pour permettre une facilité d’utilisation et de prévention (élévation automatique du véhicule à l’approche d’un ralentisseur par exemple).

Sa performance est outre que, d’après certaines rumeurs, l’Aston Martin AM-RB 001 serait capable d’une accélération de 0 à 320 km /h en 10 secondes !

Un projet déjà très attendu du grand public

Le prix du FF91 reste encore inconnu, mais cela n’a pas empêché Faraday de lancer une série de pré-réservations au prix de 5000$ qui en seulement 36 heures a atteint le total de 65 000 potentiels acheteurs. Le projet Faraday n’est cependant pas encore totalement abouti. Preuve en est : lors de la démonstration du système de stationnement automatique, la FF91 a manqué de rentrer dans le grillage. Cela n’empêche pas le constructeur d’annoncer un lancement de production pour 2018 dans son usine du Nevada.

Source: FF.com