A l’heure du « bien manger », reste-t-il une place pour les en-cas sucrés ? Indéniablement, d’après une étude Kantar Worldpanel.

Alors que le Clean Eating fait son chemin dans les pratiques des Français, le snacking sucré résiste comme un irréductible gaulois. L’étude #MIAM 2017 Food empowerment révèle d’ailleurs qu’un Français sur 2 prend un goûter chaque jour.

« Avec 1,2 milliard de passages en caisse en 2016, le snacking sucré est déjà très ancré dans les habitudes d’achats des Français » d’après Snacking, reprenant les chiffres de l’étude Kantar Worldpanel.

La particularité de ce segment ? Si les volumes achetés restent stables, les consommateurs recherchent de plus en plus la qualité, et sont prêts à y mettre le prix. Ils ont ainsi augmenté leur budget annuel moyen (+4,40€) et privilégient les marques nationales (+ 2,7 % au CAM p8 2016).

To eat or not to eat, but what for ?

Kantar Worldpanel s’est intéressé aux motivations des Français concernant leur snacking sucré. L’institut a ainsi révélé un comportement contradictoire chez le consommateur. A la fois gourmand et diététique, il assume, selon les moments de la journée, des envies différentes.
Ainsi, le plaisir s’affirme comme la principale motivation quelle que soit l’heure, mais est sur-représenté pour le snacking en soirée. En revanche, les Français sont plus sensibles aux arguments de praticité et de bénéfice santé pour les collations du matin et après-midi.

Dès lors, les marques ont tout intérêt à adopter une stratégie de stretching, permettant de couvrir ces attentes différenciées.

Succès du bon, bio… et fun

Comme sur la plupart des marchés food, c’est bien l’offre « healthy » qui connaît la plus forte croissance.  Ainsi, 35% des foyers ont acheté du snacking bio (contre 28% il y a un an), 22% du snacking diététique.
De nouvelles marques ont compris la problématique et arrivent en grande pompe sur ce nouveau créneau.

C’est notamment le cas de la marque Gretel, « la nouvelle box de snack sains, gourmands et originaux » lancée par le groupe auféminin. Le concept est simple et personnalisé : choisir chaque mois 5 snacks healthy parmi une sélection de 50 produits à se faire livrer chez soi ou au bureau pour 13,90€. La marque a opté pour une communication et un univers graphique friendly et décalé, personnifiant les produits sous la forme de personnages dessinés : Kurt berry (cranberry), Samouel le Samourai (ravioli au wasabi) ou encore Cristina Corcovada (noix du brésil).

Pour plus d’informations concernant la recherche de produits authentiques en réponse à un besoin de rassurance (sécurité) et de reliance (identité), n’hésitez pas à consulter cette fiche.

Sources : FoodGeekandLove et Snacking

Credit photos Gretel