A20 ans, Kylie Jenner est une femme d’affaires qui  pourrait devenir milliardaire d’ici 5 ans. En effet, en l’espace de dix-huit mois, sa marque de maquillage Kylie Cosmetics (lancée en 2016) a généré 420 millions de dollars de chiffre d’affaires. A titre de comparatif, Tom Ford du groupe Estée Lauder a mis 10 ans pour atteindre 500 millions dollars de chiffres d’affaires…

Le succès de la marque Kylie Cosmetics montre le poids de la génération « selfie » dans l’industrie de beauté. La marque s’est en effet largement construite par les selfies postés sur les  réseaux sociaux de Kylie Jenner (qui cumule aujourd’hui près de 100 millions d’abonnés sur Instagram).

La génération « Selfie » (ou millenials, entre 15 et 35 ans), se caractérise par son  ultra-connexion et le souci porté à son image et à la façon dont celle-ci est véhiculée sur les réseaux sociaux : elle cherche à sublimer son apparence. Tout comme Instagram et Snapchat proposent des filtres qui effacent les défauts, lissent la peau ou subliment le maquillage, la génération « Selfie » attend des produits cosmétiques qu’ils répondent  à leur recherche de perfection.

Quelles sont les nouvelles promesses beauté à même de les séduire ?

Le salon COMET  2017 (congrès international dédié à la Mesure pour les Cosmétiques) a présenté l’influence de la génération « Selfie » sur le secteur cosmétique, et les innovations qui les ciblent.

1) Teint Haute Définition

Le teint et la peau doivent être impeccables. Nombreux fonds de teints offrent un claim « HD », comme pour un appareil photo. Les flouteurs ou « blurs » promettent quant à eux un « teint Photoshop ».

2) L’effet qui dure toute la journée : 

La tenue 24h est également en vogue, notamment sur les produits comme les CC crèmes ou les « primers », des bases pour le teint ou les paupières qui allongent la tenue du make-up… pour des femmes qui ont besoin d’être « always ready for selfie ».

3) Les produits qui s’adaptent au mode de vie « athleisure » (athlétique et loisir)

Pour que les selfies pendant ou après les « sports session » soient aussi parfaits que dans la vie quotidienne, le maquillage doit résister à l’humidité et à la sueur.

Les rapports et les jeux d’influence entre réseaux sociaux, génération selfie et marques de beauté sont riches et multivoques. Les réseaux sociaux sont des lieux de partage, d’inspiration, de découverte de produits, de techniques et de tendances pour les jeunes femmes millenials, ainsi que des lieux d’expression pour les marques. Mais ils participent également à redéfinir les modèles de beauté, les références iconographiques, et suscitent de nouveaux usages. Une opportunité à saisir pour renouveler l’offre beauté, en phase avec les nouvelles attentes des femmes.

Crédit Photo: biotherm.fr; makeuoforever.com