Au deuxième semestre 2018, l’Europe risque bien de voir ses ventes d’automobiles baisser. Pourtant, avec une évolution du marché prévue à 3,8% par an les sept prochaines années, les pays émergents tels que la Russie, le Brésil et l’Inde vont voir leurs ventes s’accroître. La Chine quant à elle restera de loin le premier marché automobile mondial.

Bien qu’en Europe, les concessions automobiles ont eu un franc succès en juillet 2018, la tendance pourrait bien très vite s’inverser. En effet selon le communiqué de LMC Automotive publié le mois dernier, si les pays d’Europe ont enregistré une hausse des immatriculations de voitures neuves en juillet (+9,1% en moyenne, +18,9% en France), cette croissance va finalement ralentir. Les ventes de voitures neuves en Europe de l’Ouest sont annoncées avec une croissance de 1,6% en 2018, contre +2,5% en 2017 et +5,8% en 2016.

Ces hausses des ventes en juillet ne sont pas arrivées par hasard. Selon les experts LMC Automotive, elles pourraient être liées aux nouvelles normes d’homologation WLTP. Les automobilistes font alors le choix de se ruer chez leur concessionnaire avant le 1er Septembre, date à laquelle ce malus gouvernemental pour l’achat d’une voiture neuve sera mis en place.

 

Sources :

Les Echos

LMC Automotive 

Auto Plus