Exposée au Mondial de l’Auto 2016 de Paris, la « connected cam » a attiré la curiosité de l’Observatoire Cetelem. Cette petite caméra placée sur le rétroviseur centrale intérieur de la Citroën C3 suscite une nouvelle attitude au volant.

Effectivement capable de prendre des photos ou vidéos à tout moment et de les partager sur les réseaux sociaux instantanément via l’application mobile, la « connected cam » donne lieu à un nouveau comportement des conducteurs et passagers à bord d’une voiture.

Mais son intérêt ne s’arrête pas là, cette caméra embarquée a pour fonction dominante de se déclencher automatiquement en cas d’accident. Elle enregistre les 30 secondes avant le crash et sauvegarde les images sur le disque dur de la voiture.

Même si les fonctions de la « connected cam » sont nouvelles, le système de caméra embarquée est elle assez rependu dans les pays de l’est depuis longtemps. Système très commun en Russie par exemple pour parer les arnaques aux assurances.

Ce nouveau système qui devrait débarquer sur de nombreux véhicules s’implante parfaitement dans la nouvelle vision de l’automobile. Comme l’indique L’Observatoire Cetelem de l’Automobile 2017, le plaisir technologique s’ajoute à la vitesse, le confort, la conduite et le design dans les motivations d’achat. Il est clair que la voiture se veut devenir un objet connecté plus sur, agréable et susceptible de proposer des expériences inédites. La connected cam et l’évolution des rétroviseurs vont donc dans ce sens et permettent aux conducteurs de trouver un nouvel attrait à être dans leur voiture.