Avec la montée en puissance des mouvements de défense de l’environnement, il est de plus en plus mal perçu l’usage de packagings en plastique. De nombreuses marques cosmétiques ont compris l’impact de ce composant sur notre environnement et sur leur image. Elles développent diverses solutions comme les produits en vrac par exemple.

Depuis peu Lush, un acteur de plus en plus reconnu dans le monde de l’hygiène beauté, est allé plus loin en créant des « Naked Stores », des boutiques entièrement plastic-free. Focus sur ces boutiques et sur la manière dont la marque a construit un nouveau modèle 100 % éco-friendly mixant digital et praticité d’utilisation.

Des solutions clés en main pour se défaire naturellement du plastique

Lush a développé des produits spécialement conçus pour ses « Naked Stores » à l’instar des shampoings sous forme de bouteilles classiques mais dont le contenant et le contenu ne forment qu’un seul et même produit.

Autre solution : les clients peuvent s’approvisionner en remplissant leurs anciennes bouteilles ou en apportant leurs propres contenants. Lush leur met également à disposition des packagings éco-friendly.

Le digital comme source d’information

En supprimant les emballages, Lush devait faire face à un second défi : informer les consommateurs sur les composants du produit.

Pour ce faire, la marque a développé la solution digitale Lush Lens, une application qui, grâce à l’Intelligence Artificielle, identifie le produit mis en vente et informe le client sur ses différentes caractéristiques. Une idée astucieuse pour transformer l’expérience en magasin tout en délivrant les informations nécessaires sur le produit.

 

En somme, Lush a su trouver les astuces pour asseoir son engagement en faveur du développement durable et enrichir l’expérience des consommateurs en magasin. Pari réussi pour la marque qui inspirera surement de nombreuses enseignes…

 

Source : Contagious