Elon Musk, le directeur général de Tesla, a annoncé que des robots-taxis sans conducteurs, seraient lancés en 2020 et disponibles sur une plateforme de réservation de voitures.

Tesla, qui travaille sur un processeur pour voitures autonomes depuis 2016, pense pouvoir obtenir une autorisation afin de lancer son service de taxis autonomes. Les voitures produites actuellement par Tesla possèdent tout de même déjà  « AutoPilot », lancé en 2015, mais qui nécessite toujours l’attention du conducteur et le maintien des mains sur le volant. L’utilisation de cette fonction a été mise en cause dans quelques accidents. Le manque de clarté des instructions données au conducteur a été dénoncé par ceux-ci.

Des firmes, déjà présentes sur le marché, comme Uber et Waymo, sont évidemment les concurrents principaux de Tesla sur le marché du taxi autonome. En effet, Uber s’est déjà lancé sur cette voie, tout comme Google Waymo qui teste déjà ce service dans l’Arizona.

Sources : Auto plus – Usine nouvelle